Fayet-le-Château

logo du site
  • Fayet-le-Château
  • Fayet-le-Château
  • Fayet-le-Château
  • Fayet-le-Château

Accueil du site > Pages Annexes > quelques éléments d’histoire...

quelques éléments d’histoire...

Au Moyen Age, Fayet dépend de deux fiefs : La Foresterie et Seymiers.

Quelques éléments d’histoire connus concernant le fief de Seymiers

Le premier seigneur de Seymiers que l’on peut dater est Guy de Seymiers, chevalier, qui rend hommage à l’Evêque de Clermont pour tout ce qu’il posséde dans la Châtellerie de Mozun.

Progressivement, les Seigneurs de Seymiers vont augmenter leur fief : Seymiers, Couloux, La Foresterie (au dessus de Fayet), Escoulailloux (Compains), St-Mary le Plain (Massiac).

Vers 1540, Antoine de Seymiers épouse Anne de la Barge, dernière héritière de La Foresterie, réunissant ainsi les deux propriétés. Ils auront 8 enfants dont Jehan de Seymiers .

Jean de Seymiers rentre au service du Duc d’Anjou au début 1574. Sa carrière en quelques dates :

  • 1577 prise d’Issoire et de La Charité avec son Maître.
  • 1578 il assassine son frère qu’il soupçonne de liaison avec sa 1ère femme.
  • 1579 il devient surintendant de la maison de Monsieur.
  • 1581 il échoue dans la négociation de mariage entre son Maître et la Reine Elisabeth I d’Angleterre.
  • 1582 il devient capitaine de 50 gens d’arme au service du Roi Henri III.
  • 1584 il devient gouverneur du Bas-pays d’Auvergne.
  • 1586 il épouse Louise de Vitry de l’Hospital.
  • 1589 il rallie Henry IV.
  • 1590 il meurt lors de la "Guerre des Trois Henri" autour de Paris.

La propriété revient alors à la soeur de Jean, Françoise de Seymiers, puis à la fille de celle-ci, Marie-Catherine des Noyers, mariée à Pierre d’Oradour.

Des problèmes financiers font vendre la propriété à la criée. Dès lors, elle connaîtra de nombreux propriétaires.

  • En 1651 donc, elle est achetée par Edouard de Montmorin.
  • En 1759, le fief est acquis par Jean Nicolas Le Roy de Rouille, conseiller du Roi au Parlement de Paris. Il sera l’ultime Seigneur de Seymiers.
  • A la Révolution, Seymiers, administré comme bien national, finit par rentrer dans le patrimoine de la famille Peghoux.
  • Joseph Peghoux (2ème génération), devenu Maire de Fayet en 1830, se donne le titre de "Peghoux de Seymiers". Il épouse Marie-Thérèse Zélie qui aurait reçu Napoléon III à Seymiers en 1867 et, selon les rumeurs, en aurait conçu une fille à qui elle léguera la propriété sous condition de mariage, ce qui se fait avec le Comte Leclerc de Bussy.
  • en 1902, ceux-ci vendent à Pierre Maurel de Névrezé.
  • En 1924, c’est l’Amiral Muselier qui rachète Seymiers.
  • Depuis 1972, c’est la famille Bourguelle qui en est propriétaire.

La création de la commune de Fayet et la nomination du 1er Maire datent de 1791



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP